Tête-Bêche / Funky phare

Polyphonies de flûte à bec, instrus au synthé cheapos, guitare acoustique, jouet saxophone ou cor d’harmonie, j’imagine bien Tête-Bêche avoir enregistré ses chansons et bidouillé ses arrangements toute seule dans sa chambre sur son multipiste. J’aime bien cette cassette qui traîne depuis un bail au local. Quand Taenia Solium ont arrêté de faire leur label, on a récupéré toute une caisse de leurs sorties, dedans se trouvait la cassette à paillette de Tête-Bêche. Les chansons un peu folk alternent avec des instrus au synthé, certaines pistes sont juste des bouts de musique, des idées sans conclusion, qui se terminent souvent par un fondu. La superposition d’instruments crée des arrangements surprenants. J’écoute cette cassette depuis un bout de temps et je ne me lasse pas de la multitude d’idées et de mélodies entêtantes présentes sur ces compos. Le rendu est tout à fait bizarre et déroutant mais, avec son côté bricolé par soi-même, c’est ce qui me fait aimer cette cassette.

https://tetebechemusic.wordpress.com/